10 choses que vous ne saviez pas sur les shows aériens

130306_blue_angels_reuters_328

Des avions virevoltant dans le ciel à plus de 500 km/h, une foule ébahie, des photographes figés sur leurs appareils, le tout dans une ambiance de fête, le meeting aérien est sans doute l’une des manifestations les plus spectaculaires qui soient. Les pilotes risquent leur vie en exécutant des figures acrobatiques complexes pour le plaisir des yeux. Incontestablement, le show aérien est un spectacle très visuel, mais ce n’est pas tout. Découvrez ici 10 choses que vous ne saviez pas à propos du show aérien.

  • Rien que dans l’Amérique du Nord, plus de 350 meetings aériens sont organisés chaque année.
  • Tous les ans, le nombre de personnes assistant à un show aérien s’approche des 12 millions.
  • Il n’y a que 320 pilotes spécialisés dans le meeting aérien aux États-Unis et Canada réunis.
  • Les jets attirent toujours plus de monde dans les spectacles aériens.
  • Après le Nascar, c’est le show aérien qui attire le plus de public aux États-Unis.
  • Aux États-Unis, l’Air Boss est le patron du meeting aérien et rien ne peut se passer sans leur approbation.
  • La ligne de spectacle est une ligne invisible que tous les pilotes doivent respecter. Ils n’ont pas le droit de la franchir afin de ne pas mettre la foule en danger. Cette ligne peut mesurer entre 150 mètres et 600 mètres. Le pilote qui franchira cette ligne sera tout de suite sanctionné. S’il refait la même erreur, il risque d’être exclu du show.
  • Le pire ennemi du meeting aérien reste le caprice de la météo. Cela peut entrainer une annulation immédiate du spectacle. Souvent, lorsqu’un show est annulé, les pilotes ne sont pas rémunérés.
  • La plupart des pilotes de meeting aérien ont un travail à part.
  • La période la plus dangereuse pour un pilote de show aérien est le début de la saison, quand il est encore un peu « rouillé ».