Stratégies pour mieux photographier un meeting aérien

air show

En réalité, le meeting aérien existe depuis l’avènement de l’industrie de l’aviation. Il faut remonter en 1909 dans la ville de Reims pour trouver la naissance d’un tel événement. Des milliers de spectateurs avaient alors répondu présents en masse pour vivre en direct ce spectacle fou. A partir de ce moment, les shows aériens sont devenus l’une des manifestations les plus courues au monde. En tout état de cause, il s’agit d’un spectacle qui invite bien le secteur de l’industrie dans la danse. Pourtant, il n’est pas toujours aisé de mieux photographier ces types de spectacle. En conséquence, voici quelques astuces pour obtenir des photos magnifiques.

En fait, il est encore très facile de photographier les appareils lorsqu’ils sont encore statiques ; mais le plus dur reste durant les vols aériens. Dans tous les cas, ce qui compte ici, c’est le placement. Autrement dit, le photographe doit se retrouver au bon endroit pour réaliser ses photos. C’est dire que vous devez bien connaître le site. Et jusque-là, il y a toujours des difficultés de repérage.
En revanche, il existe quelques obstacles dont il faut tenir compte lors de la photographie d’un meeting aérien. Dans un premier temps, nous avons les barrières qui empêchent aux uns et aux autres de s’approcher des aéronefs. Il devient par conséquent impossible de faire des portraits, des gros plans…

Le plus important dans le spectacle aérien, ce sont les démonstrations faites par les pilotes. Pour bien les immortaliser, le photographe devrait se placer en première ligne. Seulement, dans certains meetings, le ruban de signalisation délimitant la zone accessible maintient les spectateurs loin de la ligne de vol. En outre, il est important d’anticiper les angles car le pilote ne songe pas à exhiber son avion. Enfin, le photographe ne doit pas rester en retrait, auquel cas, il ne pourra pas filmer les prouesses des pilotes.